fbpx
0610164315 adrien@seoblaster.fr

KWfinder : test de l’outil multifonction de recherche de mots clés SEO

KWFinder est un outil SEO multifonction qui permet de réaliser plusieurs taches. Alternatives aux outils SEO type SemRush ou Ahrefs, KWfinder offre des fonctions très intéressantes pour une personne désireuse d’optimiser le référencement de son site (e-commerce / affiliation / site vitrine.) Revue et test de KWFinder, c’est parti !

Transcription audio de la vidéo :

Bonjour à tous ! Bienvenue pour cette nouvelle vidéo SEOBlaster. Je m’appelle Adrien. Je suis très content de vous retrouver aujourd’hui pour une nouvelle vidéo que l’on va consacrer à la découverte d’un outil de référencement qui est KWFinder.

KWFinder : combien ça coute ?

Des outils de référencement, il en existe des dizaines qui sont excellents, mais ils ont deux critères principaux, ils coûtent plutôt chers et ils ont énormément de fonctions dont on n’a pas toujours besoin. Quand on a un site d’affiliation, un e-commerce, un site vitrine, une entreprise, on peut avoir besoin d’un outil pour nous assister dans le référencement sans pour autant avoir besoin d’une formule 1.

On va commencer tout de suite en regardant le prix de cet outil de KWFinder. On peut payer à l’année ou au mois. Je vous invite à prendre un paiement mensuel avec la formule basique. On est à 44,90€ par mois, c’est hors taxe, donc TTC cela nous fait 53€. On est moitié moins cher que les outils de référencement professionnels.

Une fois qu’on a payé cette somme, on va avoir le droit de pouvoir utiliser plusieurs fonctions. La première, c’est KWFinder qui va concerner toute la recherche de mots-clés. La seconde, ça va être SERPChecker qui va nous permettre d’analyser la page de résultat de Google. La troisième va être SiteProfiler qui va nous permettre de regarder le profil d’un site internet. Ensuite, on va pouvoir aller épier les liens d’un site internet, les liens de notre concurrent. Et enfin, un outil de tracking de position qui, à mon sens, est le moins réussi.

KWFinder. Comment cela fonctionne ?

On va d’abord rentrer un mot-clé. Par exemple, chambre d’hôtel bourgogne. Imaginons que je sois une chambre d’hôte en Bourgogne et que je veuille aller me placer sur ce mot-clé, je vais voir par exemple que c’est recherché 1000 fois par mois, il y a 1000 recherches mensuelles. Malgré le fait qu’il n’y ait que « 1000 recherches mensuelles », il y a une difficulté à se placer sur ce mot-clé qui est égale à 34.

KWFinder : indice de difficulté des mots clés

Ce barème de difficulté, comment est-ce qu’il fonctionne ?

En général, il est plutôt bien fait. Quand on est débutant en référencement, on va aller essayer de se positionner sur des mots-clés où on est entre zéro et 29. Dès qu’on commence à passer la barre des 30, ça devient compliqué. Dès qu’on est au-dessus de 40, là par contre, il va falloir avoir un petit peu l’artillerie lourde, son réseau de blog privé ou des stratégies plus avancées. On voit par exemple que pour aller se positionner sur chambre d’hôte bourgogne, je vais quand même avoir du boulot. Si je suis débutant, ça ne va pas être le plus évident.

Une fois qu’on a cette information-là, on en a d’autres. On a ici par exemple CPC, 0,99$, qui correspond au coût par clic. Si vous voulez payer pour de la publicité payante, cela vous permet en un coup d’œil de savoir combien le clic va vous coûter.

Quelque chose de plus intéressant pour nous, ça va être, ici à droite, le volume des recherches mensuelles. On peut voir par exemple que les chambres d’hôtes en Bourgogne sont recherchées en général à partir de début avril et qu’ensuite ça commence à être décroissant à partir d’août. Si vous êtes une chambre d’hôte, en général, vous allez commencer à recevoir vos premières demandes à partir de mars-avril et ensuite en août ça va commencer à se calmer, puisque la tendance va être baissière.

On a aussi un outil qui va pouvoir nous monter : Trend, la tendance. Là, ça ne fonctionne pas parce que je n’ai pas assez de volumes de recherches. Mais si je prends par exemple le trampoline, on voit que c’est un mot-clé qui est recherché, pareil, à certaines périodes de l’année. Si j’ai un site de trampoline, généralement, je vais en vendre entre mars et mai. On voit que tous les ans c’est la même chose. Entre mars et mai, c’est vraiment là que où ma courbe est haussière et après ça redescend. La bonne nouvelle, si j’ai une boutique de trampoline, c’est que c’est une tendance qui est haussière d’année en année. Il y a de plus en plus de gens qui recherchent et qui achètent des trampolines. Voilà le genre d’information qu’on peut avoir.

SERP Overview

Une fois qu’on a vu tout ça, on va pouvoir avoir une fonction qui va beaucoup nous intéresser, c’est la SERP overview. Cela va nous montrer comment est constituée la page de résultat de Google. La seule métrique que je vais vous montrer, parce que la SERP overview, on l’a plus en détail dans la fonction SERPChecker que l’on va regarder, ça va être celle-là, EV, c’est le nombre de visites estimées.

Cela nous dit quoi ? Cela nous dit que chambre-de-france-bourgogne.com reçoit, c’est une estimation, chaque mois environ 345 visiteurs organiques, 345 visiteurs gratuits offerts par Google, parce qu’il est positionné numéro 1 sur l’expression chambre d’hôte bourgogne.

On va aller regarder, en appuyant ici, sur Analyze SERP, comment est constituée la page de résultat de Google. Cela va nous permettre, cet écran, de comprendre pourquoi un site mérite d’être premier et quels sont les efforts que l’on va devoir mettre en place si on veut aller le surpasser.

Si je regarde le site gite-de-france-bourgogne.com qui est premier, j’ai ici un premier indice qui est le LPS. Le LPS est un indice de KWFinder qui nous donne l’autorité de ce site. On voit que c’est un site quand même avec une autorité à 48 qui est plutôt assez haute. Ce site, qui est premier, pourtant dépasse TripAdvisor qui est un site avec encore plus d’autorité, on voit ici avec le  score de 50.

Qu’est-ce qui fait que Gites de France BOURGOGNE est devant TripAdvisor alors que pourtant c’est un site qui possède moins d’autorité ? C’est ce que SERPChecker va nous permettre de comprendre. On va retrouver des métriques qui sont disponibles sur des outils payants. Par exemple ici, le Trust Flow et le Citation Flow, donc les métriques de Majestic.

On va aussi trouver le Domain Authority qui est le métrique de Moz et la Page Authority qui, pareil, est une métrique de Moz qui est calculée et qui nous donne un score par rapport à la page que l’on regarde. On voit que, selon algorithme de Moz, on obtient un score de 32. Pour autant, ce site est premier alors que TripAdvisor a une page pour laquelle l’autorité est de 36, mais il n’est que troisième.

Qu’est-ce qui fait Chambre de France Bourgogne est devant TripAdvisor alors qu’il a moins d’autorité au niveau de l’algorithme, qu’il a moins d’autorité au niveau de la page ? Ça va être le troisième pilier du référencement : les liens. Les liens, on va les retrouver ici sous la domination RD, les referring domains, les sites internet qui renvoient un lien vers le site que je suis en train d’étudier.

On voit Gites de France BOURGOGNE, sur la partie chambre d’hôte, reçoit des liens depuis 27 sites internet et en tout 433 liens, c’est ce qui fait la différence. Vous voyez par exemple que le deuxième ne reçoit aucun lien, TripAdvisor ne reçoit aucun lien. C’est clairement cela qui fait la différence. C’est l’addition du fait que ce soit un site d’autorité, que ce soit un site qui a certainement bien travaillé son contenu et qui en plus reçoit des liens, Google va estimer qu’il doit être positionné premier. Voilà le genre d’information que l’on va pouvoir comprendre et analyser à partir de SERPChecker.

SiteProfiler : analyser les liens des concurrents

Ce qu’on peut vouloir faire ensuite, par exemple sur ce site-là, gites-de-france-bourgogne.com, c’est d’aller l’analyser. La partie SiteProfiler nous permet de l’analyser. C’est pareil, on va retrouver les métriques que l’on connait : Trust Flow, Citation Flow, l’autorité du domaine. On va retrouver l’Alexa Rank qui est une métrique, plus votre Alexa Rank est haut, plus votre site internet est important. Je pense que le site qui veut être numéro 1 dans l’Alexa Rank pour que vous compreniez, ça doit être Google, ensuite on va avoir Amazon, Ebay etc. Plus vous descendez, moins vous êtes un site d’autorité.

On va voir ici le profil de lien avec une chronologie dans le temps. On voit que les liens arrivent tout au long du temps, là il y a eu un travail de lien qui a été fait, les nouveaux liens qui ont été faits ces quatre derniers mois, les liens qui ont été perdus, la distribution des liens, texte, redirection par une image et quelque chose d’intéressant, c’est le ratio des liens qui sont en Dofollow, donc suivis par les moteurs de recherche.

On entend parfois une espèce de légende urbaine qui nous dit qu’il faut avoir une part de lien en Nofollow, donc des liens qui ne sont pas suivis par les moteurs de recherche pour que ça paraisse naturel. On voit c’est complètement faux. Ici, on a un site qui se place sur une requête concurrentielle avec 99,51 % des liens qui sont suivis par les moteurs de recherche et cela fonctionne très bien.

On va retrouver également le top des domaines référents qui nous envoient du lien, les ancres de textes, on a vraiment le détail des ancres de textes, la composition des ancres de textes et quelque chose que je trouve vraiment sympa, c’est le Top Content.

Le Top Content, qu’est-ce que c’est ? Le Top Content va nous indiquer par exemple que la page que l’on voit ici, numéro 1, a été partagée 107 fois sur Facebook. Cette page-là, c’est laquelle ? C’est la page d’accueil. On peut classer soit par partage sur les réseaux sociaux, par Facebook, soit par partage selon les liens. Là, on voit, c’est pareil, que la page d’accueil est la page qui reçoit plus de liens avec 344 liens, mais on peut voir que la seconde page qui reçoit le plus de lien est la page /nievre.html. Ça peut nous permettre de savoir comment est composée la stratégie de liens du concurrent et quelles sont les pages qui reçoivent le plus de liens.

Enfin, tout en bas, on va retrouver Competitors. Competitors va nous donner les métriques principales des concurrents du site que l’on est en train d’analyser, une fonction sympa où on peut ensuite aller regarder plus en détail.

Linkminer : Analyser le profil d’un site internet

Je vais vous montrer maintenant LinkMiner. LinkMiner nous permet d’analyser le profil de lien d’un site internet. On reprend notre site gites-de-france-bourgogne.com et on va regarder où sont posés les liens. On va avoir une multitude d’informations qui sont très intéressantes. On va retrouver ici notre Trust Flow, notre Citation Flow, nos domaines référents etc.

Sur la partie de gauche de l’écran, on va avoir les sites qui envoient du lien sur gites-de-france-bourgogne.com. Ces sites, on peut les classer par métrique, on peut les classer comme on veut, on peut les classer que des dofollow, que les nofollow, on peut choisir que de laisser actifs ou des liens supprimés. Bref, on peut faire une foule de tris.

Il y a une fonction qui est sympa, qui ne fonctionne pas sur ce site-là, c’est quand on clique par exemple sur le site sur lequel il y a le lien, déjà je vais avoir des informations comme par exemple c’est un lien en dofollow qui est mis sur l’ancre de textes chambre d’hôte bourgogne. Quand je clique dessus, normalement, ça me ramène sur l’ancre de lien. Alors là, je ne sais pas pourquoi, c’est peut-être parce que je suis en train de tourner la vidéo, cette fonction-là a décidé de ne pas marcher, mais généralement ça fonctionne plutôt bien. Vous cliquez dessus et ça vous fait descendre dans l’aperçu et vous arrivez directement sur le lien.

Ça vous permet assez simplement de voir où sont placés les liens de votre concurrent et ça vous donne des petites informations. Là, le lien est en dofollow, c’est une redirection etc. C’est très pratique d’analyser le profil de lien de votre concurrent pour pouvoir, pourquoi pas, s’il est sur un site intéressant, essayer aussi de placer un lien sur ce site, si c’est possible. Si vous voyez un forum intéressant, un annuaire intéressant, ce genre de choses, pourquoi pas essayer d’aller poser un lien sur ces sites de qualité. La partie LinkMiner est vraiment une partie qui est bien faite et qui va vraiment vous être utile.

SERPWatcher : analyse des variations de position

Enfin, la dernière partie, la SERPWatcher va nous permettre de faire des analyses de variation des positions par exemple de nos concurrents par rapport à une liste de mots-clés qu’on va importer. Moi, ce que j’ai fait pour que ça aille plus vite dans la vidéo, j’ai importé ces mots-clés-là, je les ai mis à l’intérieur et j’ai demandé de voir par rapport à ma liste de mots-clés où était placé mon concurrent. Ça va ensuite me donner ces variations de position, ces choses-là.

Ce n’est pas la partie la mieux faite de KWFinder. Elle a le mérite d’exister. Je pense qu’elle va s’améliorer par la suite. Mais les parties qui vont le plus nous intéresser, ça va être la recherche de mot-clé, comprendre pourquoi un site est premier, deuxième, troisième, pouvoir analyser le profil du lien du concurrent et pouvoir regarder la stratégie d’un client.

Toutes ces choses-là, KWFinder nous permet de le faire, c’est pourquoi je trouve que c’est un outil qui est très intéressant quel que soit votre site, que vous ayez un site en affiliation, un site de niche, un e-commerce, bref peu importe la typologie du site, KWFinder va pouvoir nous apporter toutes sortes d’applications qui peuvent nous être utiles.

Si vous avez envie d’essayer ce logiciel, vous retrouvez le lien en dessous de cette vidéo. Si vous avez aimé la vidéo, n’hésitez pas à mettre un pouce bleu, ça fait toujours plaisir, ou à faire un commentaire, j’y répondrai. J’étais très content de vous faire cette vidéo, de vous faire découvrir cet outil-là.

Je vous dis à bientôt et à la prochaine.

Ciao !

Laisser un commentaire